"L'Union" du 17 juin 2012

"L'Union" du 17 juin 2012
Portraits de Maitre

samedi 14 avril 2018

Alexandre Jardin

14 avril 1965

Ce qui me rapproche de lui :

« La passion expire quand l’espérance est morte. »



« Fanfan était le nom de mon tourment. Je ne pouvais ni l’aimer librement ni en aimer une autre, ni me passer de l’aimer. »



Publié en 1990, « Fanfan » est le 3ème roman d’Alexandre Jardin, écrivain précoce qui n’avait alors que 25 ans. Tout juste auréolé du prix du premier roman pour « Bille en tête » et jeune diplômé de sciences-po, il est finalement l’un des précurseurs non avoués de ces héros bobos à mi chemin entre Peter-Pan et le prince charmant, qui ont ensuite fleuri dans les romans de Florian Zeller, David Foenkinos, Nicolas Rey ou encore Frédéric Beigbeder qui publiait la même année que Fanfan, ses mémoires d’un jeune-homme dérangé (7 ans plus tard il écrit « L’amour dure 3 ans », également sur le thème de l’usure inéluctable des sentiments). Un romantisme moderne qui lui aura valu le succès mais aussi bon nombre de sarcasmes. Moqué pour sa « mièvrerie », son style « mielleux » ou encore « prétentieux », il est aussi plébiscité pour son inventivité et l’humour de ce conte d’amour contemporain, emprunt d’autoficton (notamment sur ses études et milieu familial). Retour sur son roman phare à l’occasion de la sortie de la suite « Quinze ans après » :  Lire la suite 


Recherches associées :

La fondation "Lire et faire lire" dont il est le co-fondateur.


"Quand on parle avec des mots, on ne parle pas avec des poings."

"Inoculer le virus de la lecture à un enfant c'est le vacciner contre l'échec scolaire".

Interview Proust express avec Thierry Ardisson


Sa dédicace :

Ils sont nés un 14 avril : Robert Doisneau (1912), Mr. Oizo (1974), …

Ils nous ont quittés un 14 avril : Simone de Beauvoir (1986), Alain  Kan (1990), Georg Friedrich Haendel (1759), Peter Steele (2010), ...

Aucun commentaire: